Un repas d'anniversaire simple et qui fait de l'effet!

Publié le par Rock et Croque

N'ayant pas été très assidue sur mes mises à jour, je reviens avec UN article et TROIS recettes!

Ce samedi c'était l'anniversaire de mon petit-frère, 21 ans. Étant issu d'une famille de gastronome, il m'avait demandé de lui faire un repas chic, bon et d'inspiration française!


Nous voici donc à table avec de beaux plats à nous mettre sous la dent!

En entrée : Mille-feuilles de saumon frais, oeufs de saumon et fleur de ciboulette

Ok, on repassera pour l'influence française mais je vous rappelle quand même que le mille-feuilles (sucré) est d'origine gauloise! Cocorico!

Pour 5 personnes :
4 feuilles de bricks
2 beaux pavés de saumon frais
150g de crème fraîche épaisse
1 bouquet de ciboulette (env. 15 tiges)
1 citron
huile d'olive
aneth
sel, poivre, piment d'Espelette

Dans l'après-midi :
Préchauffer le four à 180°C.
Couper les feuilles de bricks rondes en 1 grand rectangle. Couper ces rectangles en 4 rectangles égaux.
Disposer une feuille de papier cuisson sur la plaque du four et mettre les rectangles de bricks. Faire fondre 50g de beurre au micro-onde et beurrer les bricks. Mettre au four pendant une dizaine de minutes. Bien surveiller!!! Les laisser refroidir.

Mélanger la crème fraîche, le jus du demi citron, la ciboulette ciselée, le sel, le poivre et le piment d'Espelette. G-o-û-t-e-r! C'est important pour rectifier l'assaisonnement. Réserver au réfrigérateur.

Au dernier moment :
Couper les pavés de saumon en petits cubes. Plus les cubes sont petits, plus c'est agréable à manger. Presser le jus de l'autre demi-citron. Assaisonner avec poivre et piment d'Espelette. Pas trop car il y en a déjà dans la crème!

Le montage :
Poser un rectangle de bricks sur une assiette, puis déposer une belle cuillerée de crème au citron et à la ciboulette, recouvrir de dès de saumon. Répéter l'opération 1 fois et terminer par un rectangle de bricks bien doré.

Décoration :
Déposer quelques oeufs de saumon sur le dessus du mille-feuilles et décorer d'une fleur de ciboulette.
Mélanger l'huile d'olive avec l'aneth. A l'aide d'une cuillère faire tomber quelques gouttes autour du mille-feuille. (Choisir une assiette blanche pour un rendu plus intéressant!)

Yummy!





NB : La fleur de ciboulette est comestible! Détacher les étamines violettes et dégûster-les avec le plat!



Passons au plat...

Tournedos Rossini, jus au foie gras et ses deux pommes de terre.
inspiré d'une recette de Cyril Lignac

1 filet de boeuf de 500g ficelé en rôti
250g de foie gras de canard cru
         5 escalopes épaisses d'environ 30g
         100g de foie gras cru haché pour la sauce
1/2 cube de bouillon de boeuf
20cl d'eau bouillante
3 cuillères à soupe de Madère (ou Porto)
5 pommes de terre Bintje
500g de pommes de terre Vitelotte
10cl de crème liquide
30g de beurre

En fin d'après-midi :

Préparer les purées.
Les faire cuire séparément à la vapeur. La Bintje cuira plus vite que la Vitelotte.
Ajouter le beurre à la purée de Bintje et la crème à la purée de Vitelotte. Saler, poivrer. Recouvrer les plats de papier d'aluminium pour réserver au chaud.

Préparer la sauce :
Dans une casserole, mélanger l'eau bouillante, le bouillon de boeuf et le Madère. Laisser réduire. Il faut que la sauce épaississe. Ajouter le foie gras haché et laisser le fondre doucement. Poivrer. Emulsionner au robot éventuellement. Garder au chaud dans un bain-marie.

Au dernier moment :
Préchauffer le four à 210°C.
Faire chauffer un peu d'huile d'arachide dans une sauteuse. Faire colorer le filet sur toutes les faces. Terminer la cuisson au four pendant plus ou moins 7 minutes selon que vous préférez le boeuf saignant ou plus cuit.
Sortir le plat du four et laisser la viande reposer pendant 5 minutes.
Pendant ce temps mettre à chauffer une poêle sur feu vif sans matière grasse. Faire saisir les escalopes de foie gras quelques minutes sur chaque face.
Découper le filet de boeuf en 5 belles tranches que l'on disposera sur 5 assiettes et ajouter sur la viande l'escalope de foie gras poêlée.
Verser une cuillerée de sauce. Faire une quenelle avec chaque purée. Décorer d'un brin de ciboulette.

Yummy +++!



Il vous reste une petite place pour un dessert ??!

Assiette gourmande : Mousse assez légère aux deux chocolats et sa glace au thym maison, madeleine au citron toute douce.


Faire de la glace sans sorbetière? Oui c'est possible! Même pas peur! Essayez.

En début d'après-midi : Glace au thym frais du jardin.
inspirée de la recette de Cyril Lignac "Soufflé au chocolat, glace au thym, émulsion fraise-poivron rouge" édition Hachette Pratique

J'ai repris la recette de la glace et j'ai divisé les proportions par 3.

50cl 17cl de lait entier
50cl 17cl de crème liquide entière
10g de thym frais rincé et séché
3 jaunes d'oeufs (on utilise les blancs pour la mousse aux chocolats)
60g de sucre

Porter la crème et le lait à ébullition. Retirer du feu et faire infuser le thym pendant 10 minutes.
Porter l'infusion de thym à frémissement.
Bien fouetter les jaunes avec le sucre. Verser un petit peu de lait au thym dans le mélange jaunes-sucre en fouettant bien. Répéter l'opération et verser le reste de l'infusion sur le mélange. Faire cuire le mélange lait-thym-jaunes-sucre à feu doux en tournant avec une spatule jusqu'à ce que le mélange épaississe. Tracer un trait avec votre doigt sur la spatule. La crème doit rester séparer sans se rejoindre sur la spatule.




Flitrer la crème au chinois et laisser la refroidir sur de la glace.
Placer le récipient au cogélateur en brassant le mélange dès qu'il a commencé à prendre puis répéter l'opération le plus souvent possible! Objectivement j'ai remué la glace 1 à 2 fois par heure. Je l'ai sortie du congélateur quelques minutes avant de servir le dessert pour qu'elle puisse ramollir un petit peu.

Dans l'après-midi, on commence par les madeleines.
recette tirée du livre Le festival des petits fours édition Saep

Pour 9 madeleines :
40g de beurre pommade
80g de sucre en poudre
80g de farine tamisée
2 oeufs
quelques gouttes d'extrait de citron
le zeste d'un demi citron

Préchauffer le four à 150°C.
Battre en mousse le beurre pommade avec le sucre. Ajouter les jaunes d'oeufs et l'extrait de citron. Bien travailler cet appareil pour qu'il mousse et qu'il blanchisse.
Incorporer la farine tamisée, puis les blancs battus en neige très ferme.
Verser dans les moules à madeleines beurrés. Ne pas trop les charger de pâte.
Mettre au four pendant 15 minutes.
Démouler et laisser refroidir sur une grille.


Toujours dans l'après-midi, on enchaîne avec les mousses au chocolat.

Pour 5 verrines:
100g de chocolat noir
100g de chocolat au lait
3 blancs d'oeufs (ceux des jaunes utilisés pour la glace!)
150g de crème entière liquide très froide

Faire fondre les chocolats au bain-marie.
Battre les blancs en neige avec une pincée de sel.
Fouetter la crème liquide froide. Ne pas essayer d'obtenir une crème chantilly mais faire une crème fouettée!

Laisser tièdir les chocolats fondus en remuant pour qu'ils ne durcissent pas en refroidissant.
Ajouter la crème fouettée aux chocolats. Bien mélanger puis ajouter les blancs en neige doucement.
Verser dans les verrines et mettre au frais jusqu'au service.



Au dernier moment :
Sortir la glace du congélateur. Laisser ramollir 2 à 3 minutes.
Disposer une mousse et une madeleine par assiette. Prévoir un ramequin individuel par assiette pour y déposer la boule de glace au thym. Décorer la glace qvec du thym frais.


YUMMY!!!!!!






Quand j'ai réfléchi à ce que j'allais cuisiner pour ce repas, je voulais faire des madeleines à la rose et les colorer avec du colorant alimentaire rouge. L'idée c'était d'avoir 3 couleurs sur l'assiette : chocolat, rose, beige crème.
Le problème c'est que ne mettant pas prise assez à l'avance pour faire les courses, je n'ai pas eu le temps d'aller dans une épicerie fine et mon cher supermarché n'avait pas d'extrait de rose...
Dommage car ça aurait été plus joli que d'avoir une madeleine de la couleur de la glace. :/

Même si je n'ai pas réussi à avoir mes 3 couleurs, ça n'a dérangé personne au moment de la dégustation!!!
A retenir pour une prochaine fois...!










                                      

Commenter cet article